Divers

Un appel pour la préservation de la biodiversité domestique

conseil-local-biodiversite-1

Chers amis paradeisiens,

Nous vous faisons suivre ce lien émanant du Centre de Ressources de Botanique arton1752.jpgAppliquée (CRBA), qui est en première ligne pour défendre en France et en Europe la « biodiversité domestique », c’est à dire celle qui est la plus proche de nous, qui se trouve souvent juste sous notre nez… sous nos yeux… mais sans que nous sachions le plus souvent en comprendre l’extraordinaire histoire et potentialité.

Cet appel repose sur une idée fondamentale qui se trouve au cœur des valeurs et de l’action de notre association : prendre conscience de la diversité du vivant comme fruit de notre histoire collective sur la longue durée, et à partir de là, trouver les moyens d’agir pour la préserver et la valoriser au bon niveau, dans le sens de l’intérêt commun.

L’interaction humaine sur son environnement connaît en effet deux grands mouvements opposés, avec des niveaux d’articulations complexes  :

  • le premier, qui occupe de plus en plus fréquemment l’actualité politique et médiatique, et malheureusement encore trop dominant, est celui d’un mécanisme global mortifère d’appauvrissement de la diversité naturelle, généralement associé à un appauvrissement social et culturel, qui repose en grande partie sur un certain système/idéologie économique d’exploitation intensive à courte vue, couplé souvent à une mauvaise utilisation/dévoiement des savoirs, outils et potentiels technologiques.
  • le second, largement aussi important que le premier, mais dont on parle beaucoup moins, est celui de « l’Homo Hortus Botanicus », soit le rôle ancien et fondamental de l’Homme comme « jardinier de la Terre », comme révélateur, accélérateur et valorisateur de la biodiversité végétale. En effet, le nombre d’espèces et de variétés de plantes qui ont évolué en relation avec les milieux humains est proprement incalculable, et correspond vraisemblablement à une majorité du règne vivant.

Par exemple, les chercheurs parlent désormais de « sols bio-anthropiques » : sols organiques hyper-fertiles, recelant de remarquables réservoirs de biodiversité, modelés par l’histoire millénaire de populations locales, et composant le terreau de paysages culturels d’une extraordinaire richesse. Il y a le cas bien connu de la Terra Petra en Amazonie. Nous vous proposerons prochainement un article plus ciblé sur le sujet, car nous avons la chance d’avoir parmi nos membres d’honneur Guy Reinaud, Président de l’ONG Internationale Pro Natura, qui développe cette approche autour de l’utilisation du biochar (Voici un lien en attendant : http://www.pronatura.org/?page_id=521)

Concernant cette initiative du CRBA, nous allons étudier au sein de notre collectif une modalité de participation, même modeste, à cette mobilisation, en proposant d’adopter un arbre remarquable au nom de Paradeisos – Jardins européens. En attendant, nous vous faisons suivre cette information, à diffuser dans vos propres réseaux, et pourquoi pas vous donner l’envie de contribuer à titre individuel à cette cause majeure.

CRBA.jpg

Campagne MIIMOSA : https://www.miimosa.com/fr/projects/la-ferme-melchior-laboratoire-de-biodiversite-europeenne 

En attendant la suite de nos informations sur nos actions printanières de terrain,

Amitiés associées,

Sylvain Hilaire

Président de Paradeisos Jardins européens

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s