Divers

RENCONTRE ESTHÉTIQUE DU JARDIN PAYSAGER ALLEMAND

event_esthetique-du-jardin-paysager-allemand_181758

Le « jardin paysager » fut la grande invention anglaise du début du XVIIIe siècle. Son style parvint à se substituer à la solennité régulière des jardins « à la française » et à coloniser nombre de jardins italiens. Mais c’est bien en Allemagne que furent réalisés les plus beaux parcs qui sont aussi, pour s’être émancipés de la tutelle britannique, les plus incomparables.

À la différence de la France et de l’Italie, l’Allemagne comptait entre le XVIIIe et le XIXe siècle quantités de cours avec des princes suffisamment cultivés et passionnés, mais surtout assez riches pour satisfaire leurs passions grâce à de grands artistes paysagistes aux premiers rangs desquels figurent Friedrich Ludwig von Sckell, Peter Joseph Lenné et le prince Hermann von Pückler-Muskau.

C’est à la découverte de ce pan essentiel de l’histoire culturelle allemande que convie cet ouvrage mettant en évidence les enjeux philosophiques et esthétiques de la discussion sur le nouveau modèle paysager. Et cela, tout au long d’une période qui a vu la création de nombreux parcs dont ceux, parmi les plus fameux, de Wörlitz à Dessau et de Wilhelmshöhe à Cassel, inscrits tous deux au Patrimoine mondial de l’humanité par l’Unesco, ou encore de Muskau et de Branitz.

Cette Esthétique du jardin paysager allemand regroupe un ensemble inédit en français de textes descriptifs et relatifs aux réalités pratiques de leur aménagement, mis en regard avec les photographies de Ferdinand Graf von Luckner qui donnent à voir ces parcs dans leur état actuel, à la fois exemplaire d’entretien et de conservation.

Stéphanie de Courtois, docteur en histoire de l’art, poursuit des recherches sur l’histoire des parcs et jardins et sur les concepteurs français et étrangers du XIXe siècle. Elle enseigne au sein du Master Jardins historiques, patrimoine, paysage de l’École nationale supérieure d’architecture de Versailles

Marie-Ange Maillet est traductrice et maître de conférences en études germaniques à l’université de Paris 8-Vincennes-Saint-Denis. Elle travaille actuellement sur l’œuvre du parcomane et prince voyageur Hermann von Pückler-Muskau.

Essayiste, critique littéraire, traducteur d’allemand et membre d’honneur de notre association, Eryck de Rubercy est notamment l’auteur du livre Des poètes et des arbres (La Différence, 2005) et l’éditeur chez Klincksieck des Aperçus sur l’art du jardin paysager (prix historique P. J. Redouté 2015) de Hermann von Pückler-Muskau.

Docteur en histoire de l’art, Victor Claass a été assistant scientifique au Centre allemand d’histoire de l’art de Paris (2012-2014). Il a enseigné l’histoire de l’art à Sorbonne Université, à l’université François-Rabelais de Tours, à l’École du Louvre, à l’université Paris Sciences & Lettres, ainsi qu’à l’université de Bâle. Depuis septembre 2018, Victor Claass poursuit ses recherches comme post-doctorant au musée du Louvre, dans le cadre d’une convention avec Sorbonne Université.

Quand : Le jeudi 16 mai 2019 à 19h00

Ou : GOETHE-INSTITUT, PARIS 17 avenue d’Iéna 75116 Paris

(Entrée libre, en français)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s