Divers, paradeisos

Conférence sur les Jardins, partage et consciences patrimoniales : les expériences croisées des jardins de Port-Royal au « Jardin citoyen européen » à l’Institut Européen des Jardins et Paysages

photo_benouville

Le Président de notre association, Sylvain Hilaire tiendra une conférence le 20 Octobre à l’Institut Européen des Jardins et des paysages au château de Bénouville (Calvados) sur les Jardins, partage et consciences patrimoniales : les expériences croisées des jardins de Port-Royal au « Jardin citoyen européen ».

Cette présentation se conçoit comme un essai de synthèse inédit, de divers travaux de recherches et expériences de terrain, menés depuis les années 2000, entre les jardins de Port-Royal, ceux d’hier et d’aujourd’hui, sur cet « autre versant des paysages culturels du Grand Siècle classique » (abordé lors d’une précédente conférence en octobre 2015), et les dernières expérimentations réalisées sur le site de la maison-musée Jean Monnet, sur la propriété du Parlement européen, pour la création participative du premier « Jardin citoyen européen ».
Toutes ces démarches partent du même postulat, qui aborde le jardin comme une entité patrimoniale complexe, un antique espace anthropique présentant une forme d’hybridation culture-nature sans cesse réinvestie et renouvelée, et présentant toujours une capacité d’intermédiation culturelle, sociale et environnementale hyper-agissante. En des termes plus prosaïques, cela revient à dire que le jardin constitue l’un des espaces les plus opérants d’accès à l’Histoire et à la mémoire collective, ainsi qu’aux sociabilités et représentations collectives qui leurs sont attachées. Il constitue à ce titre un espace sociétal matriciel, sorte « d’incubateur des consciences », en particulier patrimoniales, tant sur le plan matériel qu’immatériel, naturel que culturel. Un substrat patrimonial qui se révèle particulièrement structurant et agissant dans le contexte culturel européen.
Les expériences de créations participatives de ces « jardins patrimoniaux » entre Port-Royal et la Maison Monnet cherchent donc à explorer et valoriser ce potentiel insoupçonné du jardin, afin de le mettre en partage avec le plus grand nombre, en particulier sur le plan socio-thérapeutique. Ces jardins sont ainsi conçus comme « troisième lieu culture-nature », espaces d’intermédiations, de rencontres et de convergences, où peuvent se retisser d’autres relations au « génie des lieux », à soi et au monde, d’autres modalités d’échanges, d’inspirations et de créations, d’autres relations au temps et au vivant… Ce qui revient toujours à « cultiver notre jardin », dans toutes ses dimensions.

Pour plus d’info : cliquer ici

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s